Poisson pas frais les poissons à éviter

0
48
Poissons

Poisson pas frais, les poissons à éviter

Selon de nombreux organismes tels que l’OMS, la FAO, le poisson serait un aliment saint aux qualités nutritives que l’on ne démontre plus (vitamines, oligo-éléments, protéines) et pourrait réduire considérablement les maladies cardiaques et les risques de mortalité. Riche en apport de nutriments il serait aussi bon pour le cerveau et les aptitudes dans le temps.

Aujourd’hui, cet excellent nutriment malgré les éloges faites ne serait plus tout à fait le même… En effet, les poissons seraient de plus en plus pollués notamment par le mercure, les PCBs à cause de l’utilisation de pesticides, d’antibiotiques et de farines animales.

Selon de nombreuses études nous pourrions ainsi classer la consommation des différents poissons par ordre de dangerosité :

Le requin, le marlin, l’espadon, lamproie seraient les plus nocifs
Le brochet, le thon, l’anguille seraient à consommer juste occasionnellement
Le saumon, le bar, la dorade, le flétan et la lotte à consommer modérément

En revanche la consommation serait conseillée pour le colin, la sole, le merlan, le cabillaud, la sardine, la truite, le maquereau, la hareng et les anchois.

N’oublions pas non plus les crustacés aussi bons à consommer tel que l’araignée de mer, les huîtres, les moules et les crevettes grises tandis que le homard, langoustine, crevette tropicale et coquille Saint Jacques seront à consommer avec modération.

D’après l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), pour bénéficier des apports riches en nutriments notamment des omégas 3 sans les inconvénients des polluants il faudrait consommer du poisson deux fois par semaines tout en suivant les recommandations citées plus haut. L’ANSES insiste sur le fait de consommer de l’anguille modérément.

Les poissons riches en omégas 3 et qui seraient conseillés à la consommation sont les sardines, les maquereaux, les harengs, truites. Rappelons que le colin, le thon, le merlan, la sole, le carrelet ont une teneur en omégas 3 assez faible.